L’intercommunale du bois d’havré

Le bois d’Havré, comme toutes les forêts gérées par le DNF, fait l’objet d’une gestion multifonctionnelle prenant en compte les aspects écologiques, économiques, sociaux et cynégétiques.

Les coupes de bois sont régies par un plan d’aménagement qui, pour faire simple, divise la forêt en 12 coupes. Chaque année, la DNF marque des arbres à abattre sur 1 coupe, donc 1/12 du bois. On ne repassera sur cette coupe que tous les 12 ans. Hors de ces coupes prévues au planning, nous sommes aussi parfois contraints de procéder localement à des abattages pour raisons de sécurité.

Le principe de notre gestion est de prélever l’accroissement de la forêt, autrement dit nous prélevons environ, et au maximum, le volume que la forêt a produit durant 12 ans. Les arbres abattus laissent la place à des plus jeunes, ils alimentent les scieries et la filière de transformation du bois, matériaux noble et écologique. Nous assurons aussi la sécurité des voiries et des propriétés voisines en prélevant les sujets menaçants.

Pour résumer, la forêt n’est nullement menacée. Il est vrai qu’on y abat des arbres tous les ans, mais de façon raisonnée, avec pour soucis d’assurer sa régénération, par de nouvelles plantations ou plus souvent en favorisant les semis naturels (ce mode de régénération est moins « visible » que des plantations organisées, mais croyez bien que notre soucis est de garantir le renouvellement des peuplements et la pérennité de la forêt). Une partie de cette forêt est par ailleurs laissée en « réserve intégrale » et ne fait plus l’objet d’aucune exploitation. Au sein du massif les arbres morts et des gros bois d’intérêt biologique favorables à la biodiversité sont préservés.

Nous veillons donc à garantir l’ensemble des fonctions de ce bois, ce qui ne satisfait sans doute pas les adeptes exclusifs de l’une ou l’autre de ces fonctions, mais tend à garantir l’intérêt général.

Nous pouvons assurer que la gestion pratiquée est durable et garantit l’avenir de la forêt sur le (très) long terme.

Le Bois d’Havré est aussi un lieu de randonnées apprécié de tous car les chemins et sentiers sont balisés et permettent la pratique du vélo ou de l’équitation dans certaines parties du domaine.
Une piste VITA a également été aménagée afin de rencontrer les attentes des sportifs amateurs de grand air.

 

Stéphane BERNARD
Président